Le 16 avril est un tournant dans l’histoire deux fois millénaire du Tribunal de Grande Instance de Paris (TGI) jusqu’alors situé dans le Palais de Justice de l’île de la Cité (1er). Changement d’univers et de dimensions avec son installation dans le nouveau palais de justice créé par Renzo Piano au cœur des Batignolles (17e).

« Répartie sur plus de 25 sites, la juridiction parisienne n’était plus en mesure de relever les défis de la Justice du XXIe siècle. Le regroupement de tous les services devenait indispensable tant pour garantir un accueil de qualité aux justiciables que pour améliorer les conditions d’exercice de la justice » ont déclaré conjointement François Molins, Procureur de la République et Jean-Michel Hayat, Président du TGI.

Adieu donc les anciennes et historiques pierres de l’île de la Cité, direction le géant de verre des Batignolles, conçu par le plus parisien des architectes italiens, Renzo Piano (RPBW Renzo Piano Building Workshop) dont les bureaux sont situés rue des Archives (4e) et à qui l’on doit déjà la réalisation de Beaubourg – avec Richard Rogers- et de la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé (13e).

C’est tout en lumière et en hauteur que s’érige la tour imaginée par l’architecte. En trois parties superposées et de taille décroissante, ses 38 étages la font culminer à 160m au dessus du quartier des Batignolles (17e arrondissement), à la porte de Clichy, le long du périphérique. C’est désormais le deuxième bâtiment habité, le plus haut de Paris, derrière la Tour Montparnasse et ses 210m.

Source

×