ALERTE CORDARONE // AMIODARONE

L’amiodarone est une substance active destinée à prévenir et traiter certains troubles cardiaques.

Ce médicament est commercialisé sous le nom de Cordarone. Il est également produit sous forme de générique.

Dès 1984, la littérature médicale a rapporté des cas de fibroses pulmonaires ou d’atteintes pulmonaires très lourdes voire fatales chez des patients traités par l’amiodarone (prise de Cordarone ou d’un générique). Pourtant, les notices de ces médicaments ont été modifiées récemment, informant (enfin !) les patients, des risques « d’atteintes pulmonaires pouvant évoluer vers une fibrose pulmonaire et mettre en jeu le pronostic vital ». Nous n’imaginons pas un instant que pendant de si longues années, les laboratoires ont pu ignorer les effets secondaires de l’amiodarone.

Ainsi, de nombreux laboratoires ont continué à commercialiser leur médicament sans donner aux patients une information claire et précise sur les risques encourus. Cette faute est de nature à engager leur responsabilité : nous pouvons soutenir la défectuosité du médicament et obtenir la condamnation du laboratoire à verser une indemnisation aux victimes de l’amiodarone.

Toutes les victimes de ce médicament peuvent saisir la justice pour obtenir une indemnisation : beaucoup d’entre elles ont d’ores et déjà contacté mon Cabinet afin de lancer une action judiciaire contre les laboratoires qui commercialisent la Cordarone ou ses génériques.

Mon cabinet est à votre disposition pour entamer ces démarches :

Par téléphone au 01 47 66 00 00
Par courriel secretariat@papin-avocats.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×